Passer au contenu
Gants de combat : le guide complet

Gants de combat : le guide complet

Eléments indispensables du soldat, les gants de combat ont pour objectif d'apporter une protection renforcée aux mains (contre les chocs, les intempéries, les abrasions, etc.), tout en offrant une dextérité adaptée au tir afin d'améliorer la capacité opérationnelle du combattant.

Vous l'aurez compris, les gants tactiques agissent comme une extension de vos mains et sont par conséquent essentiels dans le bon déroulement d'une opération. Mais faire son choix parmi la pléthore de gants tactiques disponibles aujourd'hui sur le marché peut s'avérer cornélien. Voici donc un petit guide pratique comprenant les différents points essentiels à savoir pour choisir la bonne paire de gants pour votre mission.

Les caractéristiques techniques

Comme pour une paire de chaussures, que vous soyez militaire ou membre des forces de l'ordre, le choix d'une paire de gants s'effectue en fonction du type de mission. Renseignez-vous donc sur les exigences de votre mission (type de terrain, climat, actions à mener, durée de l'opération...).

Une fois que vous avez en tête les exigences de votre mission, et que vous savez ce qui est autorisé ou non par vos chefs, vous devrez ensuite choisir parmi de nombreuses caractéristiques techniques que peut comporter un gant de combat. Voici les options les plus courantes:

Protections métacarpiennes:
Souples ou dures, ces protections se situent au niveau des jointures de la main, protégeant ainsi les articulations contre les chocs. Généralement conçues en caoutchouc thermoplastique (TPR), certaines peuvent être amovibles ou englober toute la longueur de la main.

Compatibilité Touchscreen:
Présente aujourd'hui sur la plupart des gants tactiques, la technologie Touchscreen permet au gant d'être compatible avec les écrans tactiles.

Renfort palmaire:
Souvent conçu en caoutchouc antidérapant pour une meilleure manipulation de l'arme, le renfort palmaire est un rembourrage plus ou moins épais présent sur la quasi totalité des gants tactiques. Il permet en somme de réduire l'abrasion et de se protéger contre les chocs tout en conservant une bonne dextérité. 

Poignets ajustables:
Rappelons le, les gants agissent comme une extension de vos mains. Il est donc primordiale qu'ils s'adaptent parfaitement à votre morphologie. Outre une déclinaison de tailles propre à chaque marque, les gants tactiques possèdent généralement une languette au niveau de poignet, conçue avec une bande élastique ou en tissu auto-agrippant, qui vient ajuster le gant au plus prêt de votre main, évitant ainsi toute perte intempestive.

Respirabilité:
Un gant de combat se doit d'être respirant, sans quoi, entre chaleur et humidité, son port prolongé deviendra vite un calvaire pour l'utilisateur. Les plus ventilés seront indéniablement les gants en tissu, ceux en cuir évacueront mal la transpiration mais offriront une meilleure protection. Le choix se fera donc en fonction de la durée et du type de mission.

Couche isolante:
Réservés aux missions par temps froid, les gants tactiques dits "insulated" possèdent une couche isolante et apporteront une protection thermique à l'utilisateur. Néanmoins gardez à l'esprit que plus le gant est chaud, plus vous perdrez en dextérité.

Mitaines:
Idéales pour le tir, les mitaines de combat possèdent les même caractéristiques que les gants tactiques, mais offrent une dextérité accrue, et apporteront une excellente ventilation. Elles seront donc parfaites pour les missions par temps chaud. 

Les matériaux les plus courants

Les matériaux utilisés dans la fabrication des gants tactiques varient selon le modèle et la marque, et conviendront plus ou moins selon l'utilisation prévue.

Cuir: fabriqué à partir de peau d'animaux, le cuir est souple, confortable et résistant à l'eau. Evitez néanmoins de prendre des gants tout en cuir pour vos missions en milieu chaud, ils sont plus résistants que le nylon certes mais évacuent mal la transpiration, ce qui peut provoquer des échauffements et des irritations. 

Nylon: utilisé dans de nombreux équipements, le nylon est réputé pour sa solidité et sa flexibilité. Dans les gants de combat, on le trouve souvent aux points de flexion pour offrir une plus grande dextérité.

Polyester: respirant mais non résistant à l'eau, le polyester est un matériau qui absorbe l'humidité, il sera donc idéal pour évacuer la sueur et garder vos mains au sec par temps chaud.

Kevlar: présent dans la plupart des gants tactiques, le Kevlar est conçu à base de fibres d'aramide. Les gants en Kevlar sont généralement plus résistants aux coupures et à l'abrasion.

Caoutchouc: souvent utilisé comme rembourrage antichocs ou empiècement antidérapant, le caoutchouc est un matériau polyvalent et résistant à l'eau. Il se retrouve dans les renforts métacarpiens et dans la paume des gants tactiques.

Néoprène: le néoprène est un caoutchouc synthétique utilisé le plus souvent pour fabriquer les combinaisons de plongée. C'est un matériau hydrofuge par nature qui possède de bonnes propriétés thermorégulatrices. Les gants en néoprène sont donc un excellent choix pour garder vos mains au chaud et au sec.

Thinsulate: le Thinsulate est une membrane isolante qui offre une bonne protection thermique. Plus la membrane sera épaisse, plus le gant sera chaud.

Spandex: le Spandex ou Lycra est un tissu élasthanne réputé pour son élasticité. Les gants tactiques possédant ce type de matériau offrent un ajustement parfait grâce à leur souplesse et leur flexibilité. Ils offrent aussi une grande dextérité, ce qui fait d'eux un excellent choix pour vos séances de tir.

Nomex: le Nomex est un matériau résistant au feu. Les gants en Nomex sont généralement utilisés par les pompiers, les pilotes d'aviation et autres unités militaires spécialisées.  

Nos conseils pour bien choisir vos gants

Après avoir choisi le type de gants qui conviendra à votre mission il est temps de choisir la taille, car comme dit précédemment les gants de combat agissent comme une extension de vos mains, la taille est donc tout aussi importante que le modèle ! Voici nos conseils et astuces pour bien faire son choix.

Voir notre sélection de gants tactiques

Longueur vs. Largeur

Comme tous vêtements, les gants tactiques ont tendance à se détendre et s'élargir avec le temps. Lors de votre achat privilégiez donc la longueur du gant  plutôt que sa largeur car si le gant est trop juste en longueur il le restera même après un port prolongé et restera désagréable à porter, contrairement à la largeur qui elle s'élargira.

Les gants en "multi-matières"

Les gants tout en cuir seront assurément beaucoup plus résistants que les gants en tissu. Néanmoins le cuir n'évacue pas la transpiration et un port prolongé en milieu chaud provoquera toutes sortes de désagréments. Quant aux gants en tissu, ils seront plus souples et plus respirants mais moins robustes. Le mieux est donc de faire un compromis entre cuir, tissu et si possible un peu d'élasthanne pour un ajustement parfait et un confort accru.

Une seconde peau

Un gant trop ample altérera votre dextérité, car un gant qui "bouge" ou qui "glisse" ne vous semblera pas naturel et chaque manipulation sera plus difficile. Mieux vaut donc prendre des gants trop serrés que pas assez (sans pour autant vous couper la circulation ou gêner le mouvement), le gant doit vous "coller" à la main comme une seconde peau.

Petite astuce

Après avoir enfilé vos gants, joignez les mains en croisant les doigts et appuyez bien entre chaque doigt pour "caler" les gants aux mains. Une fois les gants "calés" et ajustés au niveau du poignet, effectuez des mouvements de mise en situation (serrez le point, attrapez un objet etc.). Si vous avez une sensation de pression au bout des doigts c'est que les gants sont trop petits, inversement s'il reste un espace équivalent à la taille d'un ongle ou plus c'est qu'ils seront trop grands.

Article précédent Structure Modulaire Balistique : le guide complet
Articles suivant Masques COVID-19 : Guide Pratique