Passer au contenu
📢 NOUVEAU : Optimisez votre arme sur Welkit Arms | En savoir plus
📢 NOUVEAU : Optimisez votre arme sur Welkit Arms
Structure Modulaire Balistique : le guide complet

Structure Modulaire Balistique : le guide complet

Véritable avancée technologique en matière d'équipement individuel du combattant, le gilet porte-plaques ou gilet de combat SMB, pour structure modulaire balistique, résulte d'une fusion entre le gilet de protection balistique (GPB) et le gilet électronique (GE). Grâce au gilet SMB le combattant d'infanterie peut, selon les exigences de sa mission, configurer ses équipements (radio, ordinateur, chargeurs etc.) comme bon lui semble tout en conservant une protection balistique. L'ergonomie d'un gilet de combat SMB ou SMBE (Structure Modulaire Balistique Electronique) lui offre une mobilité sans précédent renforçant ainsi son efficacité sur le terrain.

Vous l'aurez compris ce nouveau type de gilet de combat surpasse de loin les anciens gilets tactiques et autres brêlages militaires d'antan. Les fabricants le savent bien et rivalisent d'ailleurs chaque année pour améliorer toujours un peu plus ce type d'équipement individuel. Pour vous aider à faire le bon choix parmi les nombreux modèles présents sur le marché, nous détaillerons dans ce guide les différents types de gilet porte-plaques qui existent et les questions à se poser pour bien s'équiper.

Un gilet selon le niveau d'intensité

Comme tout équipement tactique, le choix du modèle se fera en fonction du type d'opération. Selon les exigences de vos missions vous devrez ajouter ou supprimer des éléments balistiques.

Intensité élevée:
En configuration de combat haute intensité, on privilégie la protection balistique au dépend de la liberté de mouvement, en ce sens vous devrez fixer à votre gilet SMB des protections balistiques souples sur les épaules, le cou ou en bas du ventre, voire même des plaques de protection balistique latérales supplémentaires.

Intensité normale:
A l'inverse en configuration de combat d'intensité normale, vous pourrez supprimer ces différents éléments pour gagner en mobilité, tout en gardant bien sûr le minimum requis en matière de protection balistique.

Les caractéristiques techniques

Revues chaque année par les fabricants, les caractéristiques techniques sont nombreuses et varient d'un gilet à l'autres. Voici les plus communes :

Boucles Quick-Release:
Présent sur les nouveaux gilets SMB perçus en dotation par chaque soldat français, le système Quick-Release (QR) ou à ouverture rapide, permet d'un coup de main sec de retirer le gilet de son utilisateur en cas d'urgence ou tout simplement pour l'enlever une fois la mission terminée.

Poignée d'extraction d'urgence:
Comme son nom l'indique, cette poignée sert essentiellement en cas d'urgence pour tirer le soldat d'une impasse rapidement. 

Système MOLLE: 
Découpées au laser ou cousues par bande, le système MOLLE est la caractéristique principale du gilet SMB. C'est grâce à ce système que l'utilisateur peut configurer à souhaits ces équipements (porte-chargeurs, pochettes etc.) sur son gilet.

Emplacement Velcro: 
Situé en général en haut du gilet SMB, à l'avant comme à l'arrière, cet emplacement en tissu auto-agrippant a pour objectif de fixer sur le gilet des identifiants tels que la bande patronymique, l'insigne d'unité et autres.

Renfort épaule: 
Très souvent le gilet porte-plaques possède des bretelles rembourrées, mais il peut aussi disposer d'un renfort supplémentaire, parfois amovible, qui est doté ou non de passants pour tube d'hydratation ou câble de communication. 

Les matériaux utilisés

Nylon: tous les gilet porte-plaques, à quelques rares exceptions près, sont conçus en nylon (parfois appelé nylon balistique). Ce qui diffère d'un gilet à un autre c'est le type de nylon utilisé, et plus précisément son épaisseur. On la mesure par deniers, plus le nombre de deniers est élevé plus le tissu sera épais et donc solide, mais plus il sera lourd aussi. De manière général un gilet SMB conçu en nylon 600 deniers (600D) conviendra pour la plupart des missions de terrain, mais si vous souhaitez un gilet plus robuste vous devrez opter pour un nylon 1000D ou plus (attention toutefois car l'usure d'un équipement ou d'un vêtement s'effectue le plus souvent au niveau des coutures et non au niveau du tissu lui-même).

Polyester: les fibres polyester, très respirantes par nature, se retrouvent généralement à l'intérieur du gilet dans les rembourrages. L'objectif étant d'améliorer le confort et d'évacuer la transpiration.

Autres matériaux: on retrouve aussi des polymères thermoplastiques dans les boucles Quick-Release, ou d'autres matériaux propres aux marques comme l'ULTRAcomp® de Blue Force Gear par exemple.

Bien porter son gilet de combat

Rappelons le: le but premier d'un gilet SMB est bien de protéger le soldat contre les projectiles balistiques et plus précisément les munitions perforantes à haute vélocité. Mais il est important de savoir qu'un gilet mal porté peut s'avérer catastrophique en cas d'impact. Et malheureusement beaucoup d'utilisateur ne savent pas comment bien porter leur gilet de combat, les rendant ainsi vulnérables. Voici donc quelques conseils :

  1. Le haut de la plaque avant doit être aligné avec le haut du sternum

  2. Le haut de la plaque arrière doit être aligné juste à mi-hauteur des omoplates. Positionnées ainsi les plaques avant et arrière couvriront au maximum vos organes vitaux et vous garantiront une protection optimale.

  3. Les plaques latérales se portent aussi haut que possible des hanches mais ne doivent pas gêner le mouvement des bras. Ces protections supplémentaires peuvent sembler futiles, mais elles sont en réalité extrêmement précieuses car elles protègent vos poumons contre les impacts latéraux.

Quant à la taille du gilet, la première chose à vérifier est sa compatibilité avec vos plaques balistiques, elles doivent s'ajuster parfaitement sous peine de flotter dans le gilet, ce qui rendra vos mouvements pénibles.

Les gilets SMB modernes sont souvent disponibles en plusieurs tailles et la quasi totalité d'entre eux sont réglables. Une fois le gilet ajusté à votre taille et configuré selon vos besoin, il vous suffira simplement de l'enfiler. Pensez néanmoins à "checker" vos ajustements et votre configuration avant le départ en opération, cela prend quelques secondes à peine et vous donnera l'esprit tranquille pour mener à bien votre mission. 

Voir notre sélection de gilets SMB

Une utilisation sportive

Détourné de sa fonction première, le gilet porte-plaques s'utilise aujourd'hui par de nombreux sportifs lors des séances de renforcement musculaire. Il convient parfaitement pour les activités de crossfit par exemple. Bien entendu, la plaque de protection balistique est remplacée par un poids de musculation de même gabarit mais sans propriétés balistiques.

Article précédent Holster : le guide complet
Articles suivant Gants de combat : le guide complet