Otis : 6 règles de nettoyage d’une arme à feu

Nettoyer correctement son arme

Voici 6 règles de base pour nettoyer correctement une arme à feu avec les produits Otis. Vous découvrirez qu’il s’agit de tout un art, et que le délicat nettoyage d’une arme à feu ne s’effectue pas n’importe comment ! Ce n’est pas aussi élémentaire qu’il n’y paraît !

Nettoyez dans la direction de la balle

Quand vous tirez avec votre arme, des résidus de poudre et des saletés s'incrustent dans le canon, alors que la chambre et le récepteur restent relativement propres. Si vous passez une brosse à l’extrémité du museau de l’arme, vous poussez la saleté, les résidus et l’humidité dans la chambre et le récepteur. Cette erreur est une des causes majeure de problèmes de coincements de fusils à chargement automatique et de fusils de chasse. Si vous poussez ou tirez une brosse vers la chambre, vous remarquerez que la brosse projettera les débris de l’alésage dans la chambre et les pattes de verrouillage. Utilisez un cordon de nettoyage, en effectuant un mouvement allant dans la direction naturelle de la balle.

 

Centrez la pointe et la tige

Toutes les armes à feu ont une histoire à raconter ! Voilà pourquoi la plupart des gens examinent le canon d’une arme à feu. Un œil expérimenté sera en mesure de détecter en quoi consiste la méthode de nettoyage appliquée, évaluer le nombre de coups de feu, de même que l’état d'entretien d'une arme à feu. Car de nombreuses marques sont causées par des personnes qui laissent, par négligence, la pointe ou la tige frotter l’intérieur du canon. Vous devriez faire très attention de ne pas frotter l’alésage.

Utilisez une surface propre d'un chiffon à chaque fois que vous descendez le canon

Cela pourrait se comparer au nettoyage d’un plancher et, par la suite, au rinçage pour retirer les résidus. Quand vous utilisez votre arme à feu, il en résulte une saleté abrasive dans le museau. Lorsque vous appliquez du solvant pour éliminer la saleté sur une courte distance, ne réutilisez pas ce bout de chiffon de nouveau, car la saleté serait transférée dans la chambre de l’arme. La prochaine balle qui traversera le canon de l’arme ramassera cette saleté, et cela risquerait d’éroder la gorge de votre arme. Il s’agit d’une erreur équivalente à un nettoyage dans la mauvaise direction.

Ne retournez jamais une brosse dans le canon

Vous pourriez endommager l’arme à feu en faisant ce mouvement. La brosse ramassera la saleté, l’humidité ou encore les résidus de poudre, et les déposera dans la chambre ou le récepteur. Par ailleurs, vous ne devriez jamais tremper une brosse dans le solvant. Ce qui se passera alors est que le solvant accumulera la saleté à la base de la brosse, et la déposera ensuite dans le récepteur et la chambre.

Ne repassez jamais la brosse en sens inverse

En effectuant ce mouvement, vous ferez plier les poils sur la brosse. Ce serait comme plier un fil d’avant en arrière jusqu’à ce que celui-ci se casse. Vous ne feriez que ruiner votre brosse de nettoyage, si vous inversez le mouvement dans l’alésage.

Utilisez seulement quelques gouttes de solvant / lubrifiant

Ce n’est pas la peine de verser toute la bouteille ! De nombreuses personnes pensent à tort que plus elles utilisent de solvant pour nettoyer leur arme, mieux ce sera. Toutefois, une trop grande quantité de solvant finira par endommager votre arme à feu. Ne prenez uniquement que la quantité de solvant que votre linge de nettoyage peut absorber. Si vous en mettez trop, le solvant ou l’huile auront tendance à s’égoutter dans le mécanisme de déclenchement de l’arme. Cela résultera en un déclenchement gommeux. Si vous utilisez trop de lubrifiant, cela pourrait par ailleurs provoquer une défaillance prématurée du bois.

 

Otis Technology

Article précédent Il y a un chef cuisinier en chacun de nous !
Article suivant Le HK416 remplace le FAMAS

Laisser un commentaire

Les commentaires doivent être approuvés avant leur publication

* Champs obligatoires