Les carnets Rite in the Rain, à toute épreuve ?

Les carnets Rite in the Rain, à toute épreuve ?

On utilise les carnets Rite in the Rain dans des conditions extrêmes partout dans le monde. Les géologues ne jurent que par eux pour protéger leurs notes de la pluie, la boue, le mauvais temps. Les ouvriers du bâtiment en apprécient la robustesse : un camion de chantier peut rouler dessus sans les abîmer. Nous testons nos produits en interne mais la véritable mise à l'épreuve s'effectue quotidiennement, sur le terrain, par les professionnels eux-mêmes face aux éléments. Nous recevons continuellement récits et témoignages de clients souvent confrontés à une météo redoutable. Croyez-en leur expérience, pour affronter Dame Nature, rien de tel qu'un carnet Rite in the Rain.

Paul le Peintre

Des canalisations qui rompent, une fuite dans le toit, de l'eau qui s'infiltre dans les fondations. Posséder un bien immobilier demande de l'entretien. Et Paul est le genre de touche-à-tout, de super héros qui répare tout dans la maison que nous rêverions tous de posséder. Ce sont trente années de techniques éprouvées et de réparations ingénieuses qui sont griffonnées dans une série de carnets usagés. En un coup d'œil, vous y trouvez tout ce qu'il est nécessaire de savoir sur son travail quotidien. Nos cahiers ont su résister au temps et aux mauvais traitements en préservant les précieuses notes de Paul.

Charlotte l'Alpiniste

En 2014, Charlotte descend en kayak une grande partie de l'itinéraire emprunté par Meriwether Lewis et William Clark sur le fleuve Columbia qui sépare l'Etat de Washington de l'Oregon. Charlotte et ses compatriotes consignent leur périple dans des carnets Rite in the Rain qui n'auront cessé d'être détrempés par l'eau de pluie et celle du fleuve. Ces carnets, rescapés du déluge, viennent compléter la collection de livres de bord que possède Charlotte. L'un d'eux contient ses notes prises sur un sommet du Mont Rainier. Un autre le récit de son voyage au Népal lors d'un terrible tremblement de terre avec glissement de terrain. Chaque carnet - en dépit du temps, des saisons et des catastrophes naturelles - reste parfaitement lisible. Les souvenirs de Charlotte, écrits de sa propre main et si chers à son cœur, resteront intacts pour de nombreuses années encore.

Matt l'Arboriculteur

Sous l'épaisse canopée ruisselante du Nord-Ouest de l'Oregon, l'arboriculteur Matt Sanchez se faufile. Dans un bruissement, il marque avec soin les arbres et taillis du sous-bois. Ces-derniers sont généralement malades ou bien morts ; il faut les retirer pour laisser place aux jeunes pousses. Un travail tout en douceur qui insuffle une nouvelle vie dans l'enchevêtrement noueux de la forêt ancienne et perpétue ainsi le cycle de la vie. Matt, présent sur le terrain tous les jours, n'a besoin que de deux choses essentielles : son ruban et son carnet Rite in the Rain. Il note soigneusement chaque zone parcourue et chaque spécimen repéré dans son cahier à la couverture jaune tout sali et fripé par un usage intensif sous une météo capricieuse. Ses annotations sont toujours là, lisibles . Cours d'université et fruit de son travail d'arboriculteur ont survécu à nombre d'années et d'orages.

 

 

Rite In The Rain

Rite In The Rain est une entreprise américaine créée à Tacoma, dans l'état de Washington, en 1916 par Jerry Darling. Jerry et sa femme Mary ont développés un revêtement spécial protégeant le papier des éléments extérieurs et de l'eau : c'est comme cela que le premier papier étanche était né ! Aujourd'hui l'entreprise continue de fournir des produits innovants aux professionnels du terrain et aux amateurs de bushcraft.

Article précédent 5 livres militaires incontournables

Laisser un commentaire

Les commentaires doivent être approuvés avant leur publication

* Champs obligatoires