L'armée suisse choisit le holster Serpa BLACKHAWK! pour équiper ses soldats

Holster Serpa BLACKHAWK : le nouveau holster de l'armée suisse

L'armée suisse décide finalement d'équiper ses soldats d'un holster Serpa BLACKHAWK. Déjà choisi des années auparavant pour ses qualités de fabrication et sa simplicité d'utilisation sur le terrain, par des forces armées outre-atlantiques comme l'U.S. Marine Corps (USMC), l'U.S. Army, les Special Forces, certaines unités de police et d'intervention américaines, mais également par des forces armées en Europe comme par exemple l'armée allemande, le holster serpa Blackhawk, configuré en Level 2 ou en Level 3, vient une nouvelle fois de confirmer sa place de leader en tant que holster militaire.


En effet ce choix n'est pas anodin, le holster Serpa BLACKHAWK est depuis de nombreuses années considéré par les professionnels comme l'un des meilleurs holsters sur le marché. Et pour cause : il est l'un des rares holsters qui possèdent plusieurs niveaux de rétention et qui offrent à leur utilisateurs une multitude de configurations de port possibles pour leur arme, ce qui leur permet de n'avoir qu'un seul holster pour plusieurs types de missions, que ce soit pour une mission de routine ou une opération à hauts risques.

Il existe 2 types de holsters Serpa Blackhawk : le holster Serpa level 2 (avec un niveau de rétention) et le holster serpa Level 3 (avec deux niveaux de rétention). Le système de rétention Level 2 sécurise parfaitement l'arme et s'ouvre à l'aide d'une simple pression de l'index sur un levier situé sur le côté latéral du holster, à l'endroit exact où le doigt vient se placer instinctivement. Et lorsque son utilisateur repose son arme dans son holster, la rétention se remet automatiquement. Le système de rétention Level 3 vient en complément du système de rétention Level 2 grâce à un capot qui bloque le dessus de l'arme, protégeant par la même occasion ses organes de visée. Pour dégainer son arme, l'utilisateur doit alors pousser un bouton poussoir à l'aide de son pouce pour libérer le capot, et appuyer avec son index sur le levier de rétention sur le côté latéral du holster. Autre avantage, le capot du Level 3 ne peut se refermer qu'en effectuant une pression du pouce, ce qui permet d'éviter qu'il se referme accidentellement.


Vous l'aurez compris cet étui pour pistolet sécurise parfaitement votre arme et c'est l'une des raisons pour laquelle l'armée suisse a décidé de sélectionner ce type de holster pour ses soldats. L'autre raison est que ce holster offre à son utilisateur de nombreuses possibilités de port. Selon la mission confiée, l'opérateur doit dissimuler ou non son arme et ça Blackhawk l'a bien compris. C'est pourquoi le holster Serpa Blackhawk peut se porter soit en port discret à la ceinture soit sur une plateforme de cuisse. Il est adaptable même sur un gilet tactique grâce au Serpa Quick Disconnect, c'est un système de connexion rapide rotatif à 360° qui permet à l'utilisateur de transférer son arme d'une plateforme à une autre d'un simple geste.

 

 

 

Blackhawk

En 1990 Mike Noell, alors membre des Navy SEAL à cette époque, rencontre un grave problème sur le terrain : son équipement lâche en pleine mission en Irak. Mis en péril, il se promet à lui même que s'il survit à cette horrible situation, il jure de créer un équipement professionnel qui sera assez solide pour répondre à toutes les missions des SEALs. De retour aux Etats Unis, Mike Noell se met alors à concevoir des sacs à dos avec des nouveaux matériaux du moment, plus légers et surtout plus solides ! Rencontrant un franc succès, sa nouvelle marque Blackhawk se diversifie rapidement dans les secteurs de l'habillement tactique et des accessoires pour armes. Depuis ce jour les produits Blackhawk, et en particulier les holsters Serpa, sont reconnus par tous les acteurs de la défense dans le monde entier comme étant des produits de haute qualité, destinés à un usage professionnel.

Article précédent Mechanix : Gants tactiques Woodland Camo M-Pact
Article suivant Gants tactiques Mechanix FastFit Woodland

Laisser un commentaire

Les commentaires doivent être approuvés avant leur publication

* Champs obligatoires