Conseil utile : comment éviter les cloques

Les cloques : un problème handicapant

Nous ne sommes pas toujours préparés face aux cloques notamment avant de sortir en promenade ou lors d'une excursion prolongée. Mais lorsqu'elles apparaissent, elles peuvent presque être handicapantes. Les cloques peuvent ficher en l'air une sortie en quelques minutes à peine. La meilleure chose à faire avec les cloques, c'est...de ne pas en avoir ! Mais c'est souvent plus facile à dire qu'à faire. Il y a néanmoins des moyens simple pour réduire la probabilité d'avoir des cloques.

Apparition des cloques

Les cloques sont causées par un certain nombre de mauvaises circonstances qui jouent contre soi. La température, des chaussettes et / ou chaussures humides, une chaussure trop lâche ou trop serrée et qui n'a pas été convenablement enfilée sont des parfait exemples.

Lorsque la température est élevée, le pied a tendance à se gonfler et le sang à arriver dans cette zone. Plus on marche, plus le pied a chaud. Parfois même sans porter de chaussures inadéquate, on peut attraper une bonne ampoule. L'ampoule est le premier stade d'une cloque. Dès qu'une ampoule apparaît, il faut s’arrêter et la traiter immédiatement. On peut le faire avec de nombreux objets qu'il faudrait toujours avoir avec soi, comme du coton, du ruban adhésif, des chaussettes sèches, un bandage et des lotions antiseptiques.

Traiter une ampoule

D'abord, il faut essuyer la peau, si c'est possible, et appliquer une lotion antiseptique. Ensuite il faut couvrir avec un bandage ou un pansement et appliquer une compresse ou un ruban adhésif. Dans certains cas, on peut même mettre directement le coton sur l'ampoule ou sur la cloque fraîchement formée, tant que cette dernière n'a pas l'air infectée ou ne saigne pas encore. Si on applique un bandage ou un pansement, il faut essayer de mettre le ruban en rejoignant les bords autour de la cheville ou du pied. Ceci pour réduire le risque de décollage, quelques heures ou quelques minutes après l'avoir posé. A ce moment là, il faut changer le bandage, mettre une nouvelle paire de chaussettes sèche et enlever les anciennes chaussettes. Puis accrocher ces dernières à son sac pendant la marche (s'il ne pleut pas). C'est une bonne habitude à prendre car lorsque les nouvelles chaussettes seront aussi humides, elles pourront être changées encore et encore jusqu'à la fin de la marche. Si l'on n'a pas de premiers secours avec soi, il faut envisager de stopper la marche et donc rallonger le temps de l'excursion. Voire même camper à l'endroit de pause pour un bon moment. Si ce n'est pas une option envisageable, il faut utiliser la méthode des chaussettes sèches dont nous avons parlé plus haut et resserrer les lacets pour garder la chaussure la plus près possible du pied.

Choisir et porter vos chaussures

Une chaussure pas adaptée peut aussi être la cause d'apparition d'une cloque. Même si cela semble évident, on est jamais vraiment sur que la chaussure ne convienne pas au pied avant de l'avoir essayée ! Donc avant de commencer n'importe quel type de marche, assurez vous d'avoir déjà porté vos chaussures. Partir avec des chaussures neuves et jamais portées est une très mauvaise idée. Il faut porter ses nouvelles chaussures au moins 24 à 48 heures au total (ou plus) et faire quelques promenades autour de chez soi. En effet, ça peut aider à identifier les zones qui peuvent affecter son propre pied et ça permet de prévoir à l'avance des compresses, des pansements, du ruban ou des bandages en les portant tout de suite ou au moins en sachant qu'à tout moment ils pourront servir pendant l'excursion. Une fois la bonne chaussure trouvée, il faut s'assurer que ses chaussures soient bien serrées et confortables. Mais pas trop serrées car il faut que les doigts de pied puissent bouger.

Il faut aussi vérifier de s'assurer qu'il n'y a pas de petit bouts qui soit gênant dans la chaussure. L'apparition d'une cloque peut être due à une graine issue d'une plante, ou à un petit caillou qui aurait pénétré. Il faut toujours bien faire ses chaussures avant une excursion. Autre solution, les chaussettes anti-ampoules. Elles sont bien utiles pour garder les pieds secs puisqu'elles retirent l'humidité de la peau et l'expulsent à la surface.

Nous espérons que ces quelques conseils vous seront utiles. N'oubliez jamais que vos pieds sont un outil important et que vos performances dépendent d'eux. Ne les négligez jamais !

Highlander

Article précédent Sangle tactique : comment bien installer sa bretelle sur son arme ?
Article suivant Utilisez les bonnes batteries pour vos stations Kestrel !

Laisser un commentaire

Les commentaires doivent être approuvés avant leur publication

* Champs obligatoires