Passer au contenu
Rangers militaire : le guide complet de la chaussure de combat

Rangers militaire : le guide complet de la chaussure de combat

Saviez-vous que chaque chaussure militaire, quelle que soit la marque, a été conçue dans un but précis et répondra à un type de mission en particulier ? Faire une erreur dans le choix de ses chaussures peut donc s'avérer désastreux sur le terrain, c'est pourquoi nous vous offrons ce guide pratique dédié à l'un des équipements les plus importants du soldat : la rangers militaire.

Nous considérons qu'il existe 4 points importants à prendre en compte lorsque l'on décide d'acheter une nouvelle paire de chaussure militaire:

  • Le type de mission
  • La technicité
  • La matière
  • Le confort

Pour quelle mission ?

Que vous soyez militaire, membre des forces de l'ordre ou personnel soignant, le choix d'une paire de chaussures s'effectue avant toutes choses en fonction du type de mission. Renseignez-vous donc sur les exigences de votre mission :

  • Comment sera le terrain ? Montagneux, désertique, urbain...
  • Quel sera le climat ? Chaud, tempéré, froid, tropical...
  • Quelles actions serez-vous amener à effectuer? Courir, patrouiller, descendre en rappel...
  • Et enfin, combien de temps durera votre mission ?

Pensez aussi à vous référer aux règles établies par votre hiérarchie concernant votre tenue réglementaire, ce qui est autorisé ou non (les effets vestimentaires autorisés varient selon la branche et l'unité, voire même selon les conseils du chef) et conformez-vous-y, cela vous évitera tout désagrément administratif ou du moins hiérarchique.

Les caractéristiques techniques

Une fois que vous avez en tête les exigences de votre mission, et que vous savez ce qui est autorisé ou non, vous devrez ensuite choisir parmi de nombreuses caractéristiques techniques que peut comporter une rangers militaire. Voici les options les plus courantes:

Pare-pierres:
C’est le renfort en au niveau des orteils, il peut être en caoutchouc ou en cuir. Les bottes militaires possédant cet accessoire protègent évidemment mieux.

Coque anti-écrasement:
Surtout présente sur les chaussures EPI cette coque se retrouve aussi sur certaines rangers militaires. Celles en matériaux composite sont plus légères que celles avec une coque en acier.

Semelle antistatique:
Nécessaires pour les spécialistes EOD, ces chaussures seront aussi parfaites pour toute personne qui doit passer plusieurs fois par jour par un portique de sécurité.

Œillets de laçage ouverts ou fermés:
Les deux existent, mais si vous devez sauter en parachute, il est impératif que les œillets soient fermés, pas de crochets !

Membrane imper-respirante:
Les chaussures de combat imperméables sont conçues pour évacuer la transpiration et garder vos pieds au sec. Le Gore-Tex est l'une des membranes imper-respirantes les plus connues sur le marché, c'est l'une des caractéristiques techniques de la rangers en dotation de l'Armée de Terre, la botte Haix Népal Pro.

Fermeture à glissière:
Conçues pour se chausser et se déchausser rapidement, les rangers avec zip latéral sont un atout non négligeable sur le terrain. Attention néanmoins à la solidité de la chaussure qui peut en être affectée due à l'ouverture par zip. Ce type de chaussures est souvent conseillé pour un usage en milieu urbain par exemple.

Chaussures en tissu maille:
Inégalées en termes de confort et de souplesse, les chaussures militaires en maille sont ultra-légères et réduisent ainsi la fatigue de manière significative. Elles seront aussi très respirantes et conviendront notamment à un usage en milieu chaud.

De quoi est faite une rangers militaire ?

Comme toute chaussure, une rangers militaire se compose essentiellement d'un semelage, dont la fonction première est d'amortir les chocs causés par la marche et de protéger la plante des pieds, et d'une tige qui comprend l'empeigne, les quartiers et la languette, elle constitue la partie supérieure de la chaussure.

Une semelle 3 en 1

Le semelage d'une chaussure de combat possède trois éléments : la semelle interne ou semelle de propreté, la semelle intermédiaire ou semelle de confort, et la semelle extérieure ou semelle d'usure.

Semelle de propreté: elle sert à drainer la transpiration de vos pieds, pour cela il est intéressant de privilégier une semelle en mousse polyuréthane à pores ouverts, elle s'usera moins vite qu'une semelle normale et évacuera plus efficacement la transpiration. La technologie la plus connue dans le milieu est l'Ortholite, elle apporte généralement en plus un traitement anti-microbien et donc anti-odeur.

Semelle intermédiaire: elle se situe entre la semelle d’usure et la semelle de propreté. C’est une partie cruciale de la rangers car elle déterminera en grande partie la stabilité et l’amorti. Il existe deux types de semelle intermédiaire, la semelle en PU (Polyuréthane) et la semelle EVA (Ethylène-Acétate de Vinyle) qui grâce à sa bi-densité sera de loin la plus avantageuse de par sa solidité et l’amorti des chocs qu’elle procure.

Semelle d'usure: il s'agit de la semelle qui est en contact directe avec le sol. Sa fonction première est de protéger le pied et de contribuer à son ancrage et à sa stabilisation au sol tout en assurant un bon « déroulé » du pied lors de la marche. Fabriquée en PU ou plus généralement en caoutchouc, la technologie à privilégier pour une rangers militaire est la semelle Vibram qui améliorera considérablement l'adhérence et qui possède des propriétés anti-abrasion et anti-vibration.

La tige

La tige constitue la partie supérieure de la chaussure qui entoure le pied, elle est généralement fabriquée en tissu ou en cuir, voire les deux. Les matériaux de fabrication les plus connus sont:

Tissu Cordura: c'est un tissu en nylon, c’est-à-dire du polyamide. Très résistant, il résiste aux éraflures et aux déchirures. Ces propriétés font qu’on le retrouve dans pratiquement toutes les chaussures de combat utilisant du textile.

Cuir pleine fleur: très solide, le cuir pleine fleur désigne tout simplement le cuir de peau, celui qui aura la plus grosse densité de fibres.

Cuir suédé, suède ou daim: obtenu à partir de la face intérieure du cuir, il se caractérise par son côté doux et sa souplesse. Les rangers désert comportent souvent des parties en cuir suédé pour plus de légèreté.

Cuir synthétique: contrairement au cuir véritable qui est fait à partir de la peau d'animal, le cuir synthétique est fabriqué en polyester avec un revêtement en polyuréthane. Moins solide que le cuir véritable il est néanmoins plus abordable financièrement et reste parfaitement adapté pour des usages professionnels quotidiens à modérés.

Rangers militaire et confort

Dernier point important, et non des moindres, le confort de la chaussure de combat. Pour un bon confort il faut que vos rangers soient bien ajustées à votre pied afin d'éviter au mieux les frottements et les échauffement.

Lorsque vous enfiler vos bottes, vous devez immédiatement ressentir cette impression de confort tout en ayant un très bon maintien du pied (c’est votre garantie contre les échauffements, ampoules et autres entorses…). Si vous avez l'impression que le pied "flotte" dans la chaussure cela voudra dire que la taille n’est pas la bonne. Attention aussi à ce que votre pied ne soit pas trop compressé dans la chaussure, gardez à l'esprit qu'à la suite d'une marche par exemple le pied a tendance à gonfler, si la chaussure compresse trop votre pied dès le départ des blessures pourront alors survenir. En somme il s'agit de trouver le juste milieu entre liberté de mouvement et maintien.

Petite astuce: lorsque vous vous chaussez pour la première fois, essayez de bouger vos doigts de pied et en particulier de les recroqueviller. Si vous le pouvez sans trop de difficultés, vos rangers sont probablement bien ajustées. Si ce n'est pas le cas, vous devrez peut-être augmenter d'une taille.

Autre élément à prendre en compte: les chaussettes. un peu comme votre arme qui ne peut fonctionner sans cartouches, vos chaussures ne seront confortables et parfaitement adaptées qu’en fonction des chaussettes que vous choisirez, pour en savoir plus, reportez-vous au guide « Chaussettes, l’accessoire essentiel »

Enfin, sachez que les rangers militaires sont souvent très rigides au départ et qu'il faudra plusieurs jours pour qu'elles se forment à votre pied, alors vous vous sentirez ensuite comme dans des chaussons.

Napoléon a dit « une armée marche avec son estomac », c’est vrai, mais elle ne peut le faire que si elle a de bonnes chaussures !

Articles suivant Port prolongé rangers militaire : comment éviter les cloques ?

Commentaires

roig jean paul - juillet 9, 2020

Il faut avoir la bonne largeur de chaussures, et ce n’est pas évident dans les souliers que l’on trouve chez nous. J’ai acheté des rangers chez lez Ricains et eux, ils ont trois largeur s de chaussures, mais bon ce sont les Ricains. En tous cas, les gore tex achetées ne m’ont jamais fait mal au pied. Marche, helico, neige, eau. RAS

SAINT-JUST - juillet 9, 2020

Guide très instructif, j’ai retrouvé des principes que je connaissais (20 ans dans les Parachutistes).
Merci.

Laisser un commentaire

Les commentaires doivent être approuvés avant d'apparaître

* Champs obligatoires